Publié le mardi 06 août 2019 à 13h12

A la découverte du monde des herbiers de Thau

Parfois mal aimés du public, les herbiers de Thau sont pourtant des écosystèmes d’une grande diversité, mais aussi d’une grande fragilité. Véritable nurserie pour de nombreuses espèces de poissons, ils participent à la reconstitution des stocks halieutiques. Ces prairies marines servent également d’abri à quantité d’animaux, dont des créatures remarquables comme l’hippocampe, ou encore le syngnathe.

Grâce à leur capacité de photosynthèse, ils contribuent au maintien de la qualité de l’eau de la lagune en participant à son oxygénation.

La lagune de Thau abrite l’un des plus vastes herbiers de zostère des côtes languedociennes. C’est d’ailleurs la raison de son classement en site Natura 2000.

Qu’est-ce qu’un herbier de zostère ?
La lagune de Thau abrite deux espèces de zostères : la zostère naine et la zostère marine. Ces plantes sous-marines comparables à de véritables prairies recouvrent un tiers de la surface de la lagune, soit 2400 hectares. Les herbiers sont de bons indicateurs de l’état écologique d’une lagune car leur développement exige une eau de bonne qualité. 

Ce sont des plantes à fleurs, et non des algues ! 
Elles sont un lieu de vie et servent de nurserie pour de très nombreuses espèces animales dont l'emblématique hippocampe 
Elles jouent un rôle d'oxygénation grâce à leur capacité de photosynthèse 
Elles sont fragiles et sensibles à la qualité de leur milieu
Elles font l'objet d'une protection via le Natura 2000 de Thau 

Télécharger le livret ludique et pédagogique pour les enfants 
Télécharger le livret ludique et pédagogique pour les adultes
  • A la decouverte du monde des herbiers de Thau

Actualités / Bons Plans